Du sable, de l’eau et de l’essence

Quand on n’a pas sous la main de lac salé ou d’aérodrome, le sable mouillé à marée basse est une alternative tout à fait honorable pour la compétition automobile. Certaines plages, dès avant la seconde guerre mondiale, étaient de célèbres circuits, comme Daytona Beach, en Floride, ou Pendine Sands, au Pays de Galles, représentée ici.

Cela m’a permis d’affronter, à côté des difficultés du lakester Ford T et de sa charmante pilote, celles des… nuages.

On ne le dirait pas, comme ça, mais c’est pas facile, un nuage !

 

We could be heroes (1926 Ford T)  – 2017 – 30×32

 

Sand, water and gasoline

 

When one doesn’t have a nearby salt lake or airfield, wet sand at low tide is a very acceptable alternative for racing cars. Some beaches, starting before the second world war, where famous as racetracks, like Daytona Beach, Florida, or Pendine Sands, Wales, depicted here.

It allowed me to add, to the difficulty of the Lakester T and its lovely pilot, those of… clouds.

It doesn’t look like much, it’s rather hard to do, a cloud !

Leave a Reply